Le ministère de l’Economie et de la Relance a accueilli ce jeudi 15 septembre 2022 la cérémonie de signature d’un protocole d’accord pour une application optimale de la nouvelle mercuriale des prix plafond aux stades gros, demi-gros et détail. Selon les explications données par ce département ministériel dans un communiqué, cet accord concerne 48 produits alimentaires importés selon diverses catégories telles que les viandes, les volailles, les poissons, les conserves, le riz et les produits laitiers.

Cette rencontre, présidée par le Ministre en charge de l’Economie, Madame Nicole Jeanine Lydie Roboty, épouse Mbou, a vu la présence du Ministre du Commerce, des Petites et Moyennes entreprises, Yves Fernand Mamfoumbi, du Ministre des Transports, Brice Paillat, les opérateurs économiques de la chaine des prix et les associations des consommateurs. La nouvelle mercuriale est présentée comme une réponse aux préoccupations des Gabonais et des Gabonaises, suite aux instructions du Chef de l’Etat relatives à la lutte contre la vie chère. 

On sait en outre suite à la signature de ce protocole que la mercuriale entrera en vigueur deux semaines à compter de la date de signature de l’accord avec les opérateurs économiques en raison de l’implémentation des nouveaux prix dans les systèmes d’information des acteurs du secteur privé concernés et de la mise en place des grilles provinciales par les Comités provinciaux des prix sous la supervision des Gouverneurs.

A rappeler que diverses mesures ont été prises ces derniers mois par les autorités afin de faire face à la hausse des prix des produits de consommation courante du fait des chocs exogènes causés par la crise pandémique et ensuite la guerre en Ukraine. Ainsi, le gouvernement, affirmant être plus que jamais déterminé à restaurer le pouvoir d’achat, a renforcé les contrôles des prix et des stocks des produits alimentaires. La Direction Générale de la Concurrence et de la Consommation a mené une vaste campagne dans ce sens sur toute l’étendue du territoire national.