Gabon Power Company a informé à travers un communiqué que c’est dans le cadre du projet d’aménagement de Ngoulmendjim, que des consultations publiques ont eu lieu dans les communes de Ntoum et Kango, les 24 et 25 juin 2022. 

Selon toujours cette société, il était question de présenter au Gouverneur de l’Estuaire, à l’administration nationale chargée des questions environnementales et énergétiques, aux Comités Locaux de Suivi, aux organismes agissant pour la protection de la nature et de l’environnement et aux populations impactées par le projet, les résultats de l’Etude d’Impact Environnemental et Social et du Plan d’Action de Réinstallation des habitants touchés par la future ligne électrique. 

A noter que la Gabon Power Company a déjà publié des listes des personnes, des parcelles et des biens impactés par le projet d’aménagement de la future centrale hydroélectrique de Ngoulmendjim. La filiale du Fonds gabonais d’investissement stratégique (FGIS) qui a aussi indiqué qu’avec une capacité de 83 MW et un productible annuel équivalant à 550 GWh, la construction de cette centrale hydroélectrique permettra à près de 460 000 personnes d’utiliser une énergie propre, durable et à moindre coût.

Rappelons que la GPC est une société de portefeuille énergétique créée en 2015 par le FGIS pour contribuer au financement de projets énergétiques. Véritable catalyseur de l’investissement privé ou direct, GPC développe actuellement un portefeuille de projets d’un montant de plus de 1 milliard de dollars parmi lesquels les projets de centrales hydroélectriques de Ngoulmendjim et de Dibwangui qui ont reçu le prix EMEA Finance, Best Water Deal 2016.