Le géant américain des réseaux sociaux organise une tournée de sensibilisation autour de la mésinformation en partenariat avec UnLine (organisation en charge du déploiement du programme MaVieEnLigne avec la DPA). 

Les équipes de Meta vont aller à la rencontre des relais d’opinion pour les sensibiliser sur l’importance d’instruire les internautes sur la mésinformation, comment l’identifier, la vérifier, et la signaler grâce aux technologies de Meta, avec des conseils supplémentaires à partager sur les moyens d’empêcher ou d’arrêter la propagation de la mésinformation en ligne.

« Chez Meta, nous nous engageons pour le bien-être des individus et des communautés qui utilisent nos plateformes et prenons la responsabilité d’aider à minimiser sérieusement la propagation de fausses nouvelles », a déclaré Balkissa Idé Siddo, Directrice des Politiques Publiques en Afrique Subsaharienne, au sujet de cette campagne. 

« Nous sommes ravis de lancer #NoFalseNewsZone à travers l’Afrique francophone. Notre espoir est qu’à travers cette bande dessinée en ligne, les internautes pourront prendre des décisions éclairées et avoir un esprit critique sur ce qu’ils lisent, ce qu’ils croient, et ce qu’ils partagent sur les réseaux sociaux ainsi que sur d’autres plateformes numériques », a-t-elle aussi déclaré.

S’exprimant sur sa collaboration avec Meta, l’homme de radio, Jacques Ba, a indiqué qu’il est important de contribuer au discours plus large sur ce que les gens consomment et créent en ligne. Nous voyons une occasion unique d’utiliser l’une de nos valeurs, l’éducation, pour faire prendre conscience des raisons pour lesquelles les fausses informations devraient être éradiquées de notre cycle d’information quotidien. »

Si la campagne de Meta a débuté au Sénégal, il est prévu que d’autres pays d’Afrique francophone, dont le Gabon, sont aussi concernés. A savoir que l’édition francophone de la bande dessinée #NoFalseNewsZone comprend une série en trois parties retraçant les histoires d’un jeune footballeur, d’une infirmière expérimentée et d’une danseuse montante avec une communauté sur les réseaux sociaux en pleine croissance, partageant leurs parcours personnels pour instruire les internautes sur la façon de lutter contre les fausses informations, l’impact que cela peut avoir sur les individus et la société, et surtout comment prendre part à la lutte contre la mésinformation.