Une délégation gabonaise à la tête de laquelle se trouvent trois membres du gouvernement, a participé au 17ème conclave Inde–Afrique du CII-Exim Bank. Pour le Gabon, il s’agit de consolider les liens économiques tissés contentieusement avec New Dehli  depuis plusieurs années et qui ont déjà abouti à des projets concrets.

Le ministre d’Etat, ministre de l’Industrie, Pacôme Moubelet Boubeya, le ministre de la Promotion des investissements, Hugues Mbadinga Madiya, et Yolande Nyonda, ministre déléguée aux Affaires étrangères, ont conduit la délégation gabonaise qui a pris part depuis ce mardi à New Delhi, en Inde, au 17ème conclave Inde–Afrique du CII-Exim Bank.

Le thème retenu par les organisateurs est : « Le partenariat de croissance Inde-Afrique ». Il a été expliqué que ce partenariat permet de présenter les projets prioritaires de la feuille de route définie dans les actions du gouvernement. L’évènement qui a pris fin ce mercredi vise à favoriser les initiatives entrepreneuriales indiennes sur le continent. Pour la partie gabonaise, c’est une occasion de solidifier les partenariats économiques et commerciaux signés lors de la visite du Vice-président indien, Venkaiah Naidu, à la tête d’une délégation d’hommes d’affaires, les 30 mai et 1er juin derniers.

Le conclave Inde-Afrique a été organisé grâce à la confédération des industries indiennes, l’Exim-Bank et le gouvernement indien, qui s’inscrit dans le cadre de la coopération économique entre l’Inde et les pays africains depuis 2005. C’est un évènement qui rassemble, chaque année, les responsables des secteurs privés de l’industrie et du commerce des pays africains et ceux de l’Inde.

Plus spécifiquement, cette rencontre est un cadre de discussion sur la réalisation des projets qui concourent à renforcer davantage les coopérations économiques entre l’Inde et les pays africains. C’est également l’opportunité pour promouvoir le développement des affaires en mode partenariat ou par le financement des projets par l’Exim-Bank.

En termes de priorités pour l’Inde et les pays africains, ce 17ème conclave a été concacré à la promotion de 7 grands secteurs, à savoir le commerce, l’investissement, la santé, la technologie de l’information et de la communication, l’agriculture, l’énergie, les partenariats financiers et les infrastructures. Pour sa part, l’Exim-Bank entend accompagner le programme gouvernement indien de mobiliser les fonds pour financer les projets structurants.