La Tropicale Amissa Bongo va intégrer de nouveau le calendrier international de l’Union cycliste internationale (UCI) après deux années de suspension du fait de la crise pandémique. Les préparatifs ont déjà démarré.

Les organisateurs de cette compétition cycliste de premier plan sur le continent africain ont ainsi fait savoir que la 16e édition de l’épreuve, la première de l’histoire à avoir été promue en première catégorie de l’Union internationale de cyclisme, se tiendra du 23 au 29 janvier 2023. Il a été indiqué en outre que les conditions sont maintenant réunies pour permettre aux équipes internationales et africaines de venir compétiter et de découvrir les jeunes talents du continent comme l’Erythréen Biniam Girmay, vainqueur de Gand-Wevelgem et d’une étape du Tour d’Italie cette année, qui a remporté sa première victoire sur les routes du Gabon en 2019 face aux professionnels.

« La Tropicale Amissa Bongo va ainsi permettre à nouveau, de réunir au Gabon les champions habitués des grands rendez-vous mondiaux et les coureurs africains pour faire découvrir tous les talents du continent. Le format de l’épreuve sera révélé dans les prochaines semaines », a commenté un média en ligne de la place avec enthousiasme.

Pour rappel, La Tropicale Amissa Bongo est une compétition cycliste internationale par étapes organisée au Gabon depuis 2006. Organisée traditionnellement à la fin du mois de janvier, la course attire des équipes nationales africaines, mais aussi des équipes professionnelles européennes, et notamment françaises1 Celles-ci voient dans cette course l'occasion de parfaire en compétition leur préparation pour la saison européenne.