La lanceuse de poids Carine Mekam Ndong est devenue vice-championne d’Afrique ce mercredi 8 juin 2022 à l’île Maurice. Une médaille d’argent qui renforce davantage  l’athlétisme gabonais sur l’échiquier sportif continental.

Grâce à Carine Mekam Ndong, le Gabon gagne pour la première fois depuis dix ans une médaille aux Championnats d’Afrique. Comme en 2012 avec la victoire de Ruddy Zang-Milama sur 100 mètres à Porto-Novo, cette belle victoire est venue d’une femme qui a terminé deuxième au lancer de poids en battant son record personnel à deux reprises pour le porter à 15,87 mètres, nouveau record national. La Sud-africaine Ischke Senekal a pris l’or avec 16,40 mètres.

Née à Libreville, la lanceuse de poids a vécu toute sa jeunesse au pays. A 25 ans, elle suit ceux qui lui conseillent d’aller en France pour progresser, intègre le Dynamic Aulnay Club qu’elle n’a jamais quitté. Une première compétition internationale en 2017 : elle est deuxième des Jeux de la francophonie à Abidjan. 

Carine Mekam Ndong mène de front sa carrière sportive et sa vie de maman. Elle a trois enfants : une fille âgée de 15 ans et deux garçons de 6 ans et bientôt 3 ans. Après son dernier accouchement, elle penser mettre un terme à sa carrière. Mais va finalement se relancer en se mettant dans la tête qu’elle a encore des choses à prouver pour elle-même, pour son pays et pour son continent.

L’athlète gabonaise confie qu’elle a toujours pris exemple sur la lanceuse de disque française Mélina Robert-Michon qui, à 42 ans, est la vice-championne olympique et est toujours en activité. « Ce n’est pas l’âge qui décide, c’est mon corps qui va me dire si j’arrête ou pas » dit son idole qui l’aide beaucoup à se motiver. Dans quelques jours, Carine Mekam Ndong  aura 37 ans mais affirme que l’avenir est toujours devant elle.