La DJ et productrice franco-gabonaise Banga, connue auparavant en tant que « Petit Piment », a choisi avec une ferme résolution de voler de ses propres ailes. Une nouvelle orientation marquée par la sortie d’un double single introductif à son univers musical, Latitude 0° 0′ 0″.

En quelques petites années, l’évolution artistique de Banga a connu des faits notables et n’a fait que confirmer les belles perspectives que les spécialistes de l’industrie musicale l’attribuaient. A commencer par la mise en orbite de « Shoot », la rencontre de quelques-unes des nouvelles rappeuses françaises de premier plan. Sa présence sur la tracklist de la dernière compilation Moonshine est aussi présentée comme une étape décisive. Et dernièrement, sa présence aux côtés de Pongo, dans le cadre de l’album Sakidila, résonne comme une confirmation.

« Des edits et autres mixes sur Soundcloud jusqu’aux premières parties d’une de ses idoles et grand nom du kuduro contemporain, le moment est désormais venu pour Banga de se mettre sur le devant de la scène », a écrit la célèbre plateforme d’information musicale PAM. Publié sur le label parisien Lavibe, Lattitude 0° 0′ 0″  est composé de 2 titres qui décortique l’univers de Banga et son patchwork d’influences (baile-funk, afro-house...). 

Pour les fins analystes, c’est aussi la ligne équatoriale invisible qui relie le Gabon au Brésil, tout comme le lien rythmique qui cimente ceux issus de la diaspora à ceux de la musique club. Avec sa ligne mélodique qui oscille entre clair-obscur, le titre « Papillon » est considérée comme une formidable production qui éclaire sur ce que Banga veut faire demain.