Le Conseil d’administration de la Confédération patronale gabonaise (CPG), convoqué par Alain Bâ Oumar s’est réuni le 20 mai 2022 à l’immeuble Libreville Business Square. Les travaux ont porté sur le seul point à l’ordre du jour : la décision du président du bureau exécutif de mettre un terme pour raisons personnelles à son mandat dès lors qu’un nouveau président sera désigné selon les formes prescrites par l’institution pour lui succéder.

Prenant acte de cette décision, le Conseil d’administration a mis en place une Commission électorale et une Commission dialogue qui disposent d’un délai de deux mois pour aboutir à l’élection du nouveau Président de la CPG.

La Commission électorale indépendante aura la charge d’organiser une élection transparente conformément aux statuts de la CPG.

La Commission est présidée par Jacqueline Bignoumba, présidente de l’Upega (Union pétrolière gabonaise). La Commission dialogue, présidée par Léod Paul Batolo, Administrateur directeur général de la Comilog, permettra quant à elle de rétablir le dialogue avec les organisations démissionnaires.

« Celles d’entre elles qui souhaitent réintégrer la CPG et participer au processus de renouvellement du bureau exécutif pourront rejoindre l’institution selon les dispositions statutaires », a-t-on aussi fait savoir. Le bureau exécutif actuel conduira normalement les affaires de la CPG jusqu’à la désignation du nouveau Président qui devrait intervenir dans environ un mois.

Pour rappel, 8 syndicats de la CPG ont annoncé, le 3 mai 2022,  leur départ de la principale organisation patronale gabonaise. Il s’agit notamment de l’Association professionnelle des établissements de crédit (Apec), le Syndicat des importateurs et exportateurs (Simpex), l’Union des représentants automobiles et industriels (Urai), le Syndicat des entrepreneurs du bâtiment et des travaux publics (SEBTP), le Syndicat des sociétés hôtelières et de restauration, le Groupement professionnel des pétroliers (GPP), et le Groupement des transporteurs terrestres et General business machines (GBM).