Le Chef du gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda a reçu dernièrement une délégation de parlementaires anglais conduite par James Duddridge, membre du Parti Conservateur et Secrétaire Privé parlementaire du Premier Ministre de Grande Bretagne. Cette rencontre de travail était axée sur les contours de renforcement de coopération bilatérale entre les deux Etats.

En effet, en mai dernier, dans la capitale britannique, le président gabonais Ali Bongo Ondimba avait réitéré au secrétaire général du Commonwealth, Patricia Scotland, le souhait du Gabon d’adhérer à cette organisation qui regroupe 54 pays dont 19 Africains. Et, selon la Primature, les échanges se poursuivent pour l’admission du Gabon au Commonwealth, le pays devrait adopter l’anglais comme 2e langue officielle et devenir une nation bilinguiste à l’image du Rwanda.

Pour le représentant britannique, James Duddridge : « nous sommes venus échanger avec le Premier Ministre Rose Christiane Ossouka Raponda, sur les questions d’actualité de l’heure, l’amélioration de nos relations et le rôle important du Gabon à l’échelle internationale, a l’instar de son positionnement dans le conflit de la guerre en Ukraine ».

Les parlementaires ont indiqué qu’ils sont ravis « de trouver un gouvernement ouvert et disposé à discuter ». Par ailleurs, rappel a été fait que le Commonwealth joue un rôle important pour le progrès social et économique de ses membres. L’association des pays du Commonwealth crée donc des programmes de solidarité et de coopération internationale, pour aider les petits États, membres.  Ainsi, l’organisation offre aussi une tribune intéressante aux gouvernements des membres les moins riches pour négocier des accords bilatéraux avec des pays plus développés.