Dans le cadre des missions interministérielles initiées par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Rose Christiane Ossouka Raponda, Le Ministre en charge de l’Energie et aussi Porte-parole du gouvernement, Alain Claude Bilie-By-Nze, a conduit une importante délégation à Port-Gentil dans l’Ogooué-Maritime du 3 au 4 mai 2022.

Composée du Ministre de la Formation Professionnelle , Raphael Ngazouze et du Ministre des Travaux publics, de l'équipement et des Infrastructures, Léon Armel Bounda, cette mission interministérielle avait pour but de s'assurer de la fin des travaux de construction de la ligne 90kv centrale Cap Lopez/Ntchengué, et du poste 90-20 kv par la Société de Patrimoine d'une part.

Cette descente sur le terrain a aussi été l’occasion de vérifier que le nouveau centre de formation professionnelle multisectoriel de Ntchengué disposera bien d'une alimentation en eau et en électricité dans les mois à venir. Cette mission devait en outre se pencher sur la problématique de la finalisation de l'aménagement du tronçon routier restant à bitumer sur l'axe Forasol/Mbega, long de 10km environ.

Accompagnés du Gouverneur de la Province de l'Ogooué-Maritime, Paul Ngome Ayong et de leurs principaux collaborateurs, les membres du gouvernement ont pu se rendre compte de l'effectivité de la mise sous tension du poste 90/20 kv de Ntchengué, ce qui signifie que les travaux sont bien achevés et que la SEEG peut désormais procéder aux extensions de réseaux moyenne et basse tension, afin d'alimenter toute la zone sud de Port-Gentil, ce qui inclut le stade Michel Essonghé et ses environs, de même que le centre de formation professionnelle.
 
Sur ce site, le Directeur Général de la SEEG, Gustave Aimé Mayi et ses équipes ont rassuré les membres du Gouvernement quant aux solutions transitoires que cette entité entend mettre en œuvre pour le fonctionnement optimum du CFPP, avant la finalisation des travaux définitifs de raccordement eau et électricité d'ici le mois de novembre 2022.

Quant à l'aménagement du tronçon Forasol/Mbega, le Ministre des Travaux Publics a pu à nouveau en évaluer l'ampleur, afin de soumettre des propositions à l'arbitrage des plus Hautes Autorités.