L'association Women of Africa (WOA) de solidarité internationale, a organisé avec succès la première édition du concours international des grandes voix lyriques d'Afrique. le jury du concours, présidé par Patricia Petibon, a sacré la Gabonaise Adrianna Bignani-Lesca, première grande voix lyrique d'Afrique.

Patricia Djomseu, Présidente déléguée de WOA, a expliqué que ce concours est partie du constat que l'Afrique est passionnée de musique classique du fait d'une culture de l'oralité très ancrée sur le continent. Elle a donc de très belles voix qu'il faut valoriser.

Quant à Adrianna Bignani-Lesca, elle a décroché le premier prix dans la catégorie "Opéra", et remporte un montant de 1 500 € soit près d'un million de francs CFA. Adrianna a aussi remporté le deuxième prix dans la catégorie ''Mélodie et Lieder'' et empoche 500 € soit plus de 300 000 francs CFA. Interprète de Junon dans Platée à l’Opéra national de Paris en fin de saison, la mezzo-soprano originaire du Gabon a été invitée à participer au concert des Voix lyriques d'Afrique au théâtre des Champs-Élysées le 16 avril dernier.

La mezzo-soprano Adriana Bignagni Lesca a intégré à quinze ans la chorale Le Chant sur La Lowé. À dix-neuf ans, elle arrive en France pour s'initier au chant lyrique et intègre le Conservatoire de Bordeaux dont elle sort diplômée en 2013. Elle remporte le Prix Jeune espoir et le Prix du public au Concours des Amis du Grand-Théâtre de Bordeaux. 

Elle est lauréate de l'Armel Opera Competition de Budapest en Hongrie où elle remporte le Prix de la meilleure performance vocale et scénique en 2016. Elle se produit dans de nombreux récitals en France et collabore avec l'Institut culturel français de Libreville. 

Elle a incarné le rôle de Louise dans La Vie parisienne, Fatouma dans Marouf, savetier du Caire d'Henri Rabaud à l'Opéra national de Bordeaux et à l'Opéra Comique à Paris, la Petite Messe solennelle de Rossini à l'Opéra national de Bordeaux et en tournée, le Stabat Mater de Rossini à l'Auditorium de l'Opéra de Bordeaux, Rossweisse dans La Walkyrie à l'Opéra national de Bordeaux.

C’est également elle Brambilla dans La Périchole d'Offenbach avec les Musiciens du Louvre et Marc Minkowski au Festival de Pâques de Salzbourg, à Montpellier, Bordeaux, Grenoble et à l'Opéra royal de Versailles. Elle est aussi l’interprète de Junon à l'Opéra national de Paris dans Platée et a participé au Festival Donizetti dans La Fille du régiment avant de faire ses débuts à l'OnR.