Un grand pays a besoin d'un parti. Je me suis rendu ce samedi 16 avril au siège du Parti Démocratique Gabonais (PDG) à Libreville pour y saluer les cadres et échanger sur les idées à développer et la stratégie à mener. A un an d'échéances électorales décisives, il est important d'être totalement mobilisés. Les Gabonais(es) attendent beaucoup de nous ! », a déclaré le chef de l’Etat et numéro un du parti au pouvoir.

Voici donc que le Président de la République acte la mobilisation de ses troupes en vue de l’échéance électorale de 2023. Certes, Ali Bongo Ondimba n’a pas encore déclaré sa candidature à la prochaine présidentielle mais il a déjà affirmé à plusieurs reprises qu’ « il sera là » pour les grands rendez-vous politiques qui vont venir au Gabon.

Avant ce déplacement au siège du PDG, Ali Bongo Ondimba avait déjà appelé à la grande union des militants au Jardin botanique de Libreville pour le 54ème anniversaire du parti, le 12 mars dernier au lendemain du remaniement gouvernemental. Il a ensuite présidé une séance de travail avec le nouveau Secrétaire Général du parti au Palais Rénovation, en présence du Premier ministre et membre du Comité Permanent du bureau politique.

Lors de cette audience, il a été présenté au président du parti la feuille de route de la formation politique au pouvoir qui, selon ses concepteurs, est « en parfaite adéquation avec les principes de régénération et de revitalisation. Celle-ci s'articule autour de cinq axes qui ont pour objectif principal de renforcer la cohésion des membres, de moderniser en profondeur le fonctionnement du parti et de mettre en musique des actions sociales, politiques et éducatives au profit des populations. 

« Le DCP a prodigué à l'ensemble des membres du Secrétariat Exécutif présent de précieux conseils qui, j'en suis sûr, permettront aux uns et aux autres de mieux servir le parti, partant la nation. Pour lui, chaque action menée par le PDG doit impacter positivement le quotidien des populations. L'heure n'est plus aux beaux et longs discours, mais à l'action, à l'efficacité et au concret, pour obtenir des résultats probants », a aussi rapporté le SG du PDG ce samedi. 

Selon les observateurs avertis de la scène politique gabonaise qui est réputée n’être pas facile à décrypter, les initiatives prises par Ali Bongo Ondimba et son état-major politique, ces dernières semaines, revêtent une approche anticipatrice qui n’ont pas manqué de déboussoler significativement une opposition sans trajectoire claire et qui doit, en plus, faire face à des crises internes qui rendent inaudible ses messages.