Le Chef du Gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda, a présidé une séance de travail, ce mercredi 13 avril, avec les membres de son équipe et les acteurs concernés par la question de l'industrialisation, en tête desquels le Ministre d’Etat, ministre de l’Industrie, Pacôme Moubelet Boubeya.

« Cette rencontre était axée sur la présentation de manière globale des 54 projets concernant la stratégie de l'industrialisation du Gabon », a fait savoir dans un communiqué la primature qui a aussi indiqué que le pays cherche à combler les discontinuités entre les décisions gouvernementales de choix de sélection des projets à caractère industriel, leur exécution opérationnelle et collecter les données relatives à la mise en œuvre des projets (évaluation).

Avec l’avènement du nouveau ministère en charge de l’Industrie, qui implique la conjugaison des efforts de tous les ministères impliqués en vue de son effectivité, le gouvernement estime que les conditions sont réunies pour accélérer l’application de la politique d’industrialisation du Gabon. « Ce pilier Gabon industriel reflète par excellence, le nouveau modèle de développement du Gabon », a-t-on aussi souligné.

Pour le garant de la transversalité de la politique industrielle, Pacôme Moubelet Boubeya : « Il était question de venir faire l’état des lieux, dudit département dont j’ai la charge et présenter au Chef du Gouvernement, l’ensemble des mécanismes pour promouvoir la Stratégie nationale d’industrialisation ».

Pour la primature, l’industrialisation représente, au sein du pilier Gabon industriel, les principales filières de diversification de l’économie gabonaise, notamment les mines, le bois, et l’agro-industrie (agriculture, pêche), en précisant pour chacune, la vision d’avenir, la stratégie pour atteindre cette vision et les politiques à mener pour assurer de façon durable, leur compétitivité.