Cimaf Gabon, l’entreprise spécialisée dans la production de ciment, a fait connaitre, cette semaine, son projet de construction d’une nouvelle usine de clinker à Ntoum, dans le quartier Mebba.

La nouvelle unité industrielle, dont le projet a entamé sa phase de finalisation, devrait garantir à l’entreprise une disponibilité locale de cette matière essentielle dans la fabrication du ciment. Et ainsi amener Cimaf à réduire ses importations. L’annonce a été faite à l’occasion de la visite du ministre d’État à l’Industrie, Pacôme Moubelet Moubeya.

Cimaf Gabon, lors de cette visite ministérielle, a souligné l’importance du clinker pour l’industrie du ciment, un constituant dont la matière première est le calcaire. Cette ressource minérale dont le Gabon dispose en quantité, est à la base de tout, ce qui a incité l’entreprise à investir dans la construction d’une clinkerie dans les environs de Ntoum.

Selon les données disponibles, en 2020, Cimaf, qui importe encore une grande partie de la matière première pour son industrie, a produit 385 123 tonnes de ciment. Avec l’usine projetée, elle devrait pouvoir booster sa production et s’arrimer à une demande qui devrait connaitre une croissance soutenue dans les prochaines années.

A noter Cimaf Gabon est la filiale gabonaise de Cimaf, un groupe marocain avec une présence panafricaine dans la fabrication et la commercialisation du ciment. Le groupe possède 13 cimenteries en Afrique (dont certaines sont en cours de construction), représentant une capacité de production de 8,5 millions de tonnes de ciment par an.