La Société Commerciale Gabonaise de Réassurance (SCG-Ré) a pris part au séminaire de formation sur « L’immersion en bourse » organisé par la maison mère FGIS (Fonds Gabonais d’investissements stratégiques)  au siège de la CIMA, à Libreville, en prélude à l'introduction en bourse (IPO) de ses filiales. 

Créée le 22 février 2012 et régie par les dispositions de l’Acte Uniforme OHADA, la SCG-Ré est une initiative de l’Etat Gabonais et des sociétés d’assurances du Gabon menée dans le cadre d’un projet de partenariat public-privé (PPP). Dernièrement, elle a procédé à une augmentation de son capital social de 5 milliards de FCFA, qui est passé de 5 milliards de FCFA à 10 milliards de FCFA à la suite d’une opération réalisée par incorporation de réserves (4 219 200 000 FCFA) et par apport numéraire (780 000 000 FCFA).

L’augmentation de son capital permet à la société de consolider ses assises financières et de lancer sereinement son projet d’introduction en bourse, prévu pour cette année 2022. Et ce séminaire animé par le Directeur Général de la Bourse des valeurs mobilières de l'Afrique centrale (BVMAC), Louis Banga-Ntolo, cadre avec ce projet. La formation portait sur « les généralités de la bourse », « la gestion d'un titre côté » et « la présentation de la BVMAC ».

Le Dr. Andrew Gwodog, Administrateur-directeur général de la SCG-Ré, qui a indiqué que l’entrée en bourse aidera la compagnie d’assurance à atteindre les objectifs qu’elle s’est fixée dans le cadre de la mise en œuvre de son plan stratégique et de développement quinquennal 2021-2025. Notamment, se hisser dans le top 10 des leaders de la réassurance en Afrique. La société qui tient déjà la place de premier réassureur de l’Afrique centrale.