Le projet de construction de plus de 1000 logements à Bikelé Nzong, pour acter son achèvement, va bénéficier de l’appui financier de la Banque de Développement des États de l’Afrique Centrale (BDEAC) à hauteur de 20 milliards de francs CFA.

Des éclairages ont été donnés ce mardi lorsque le ministre des Travaux Publics, Léon Armel Bounda Balonzi, a rencontré les représentants de la BDEAC venus parler du processus de financement pour achever les travaux du Plan Complet de Relogement (PCR) initié en 2014, qui visent à solutionner les problèmes d’inondations auxquels font face les habitants des zones concernées.

Selon le ministre gabonais, la reprise des travaux de construction desdits logements se fera prochainement, grâce à cet accord avec la BDEAC. Il faut ajouter que ce projet comprend également la réalisation d’autres structures dont un centre de santé, une école primaire, un collège, ainsi qu’un plateau sportif.

Pour sa part, le représentant de la BDEAC, Jean Paterne Megne Ekoga, a indiqué qu’il a été délégué par le président de l’institution financière pour faire le point des projets relevant de son secteur. A savoir que la Banque avait déjà octroyé 40 milliards de FCFA pour la mise en œuvre du PCR et il a été souligné que ce plan de financement rentre bien dans le cadre de réalisation des actions du Plan d’Accélération de la Transformation.

Selon toujours les informations fournies par la partie gabonaises, les 1070 logements prévus par le projet sont destinés à près de 7000 personnes qui avaient été déplacées des bassins versants de Gué-Gué, Lowé, IAI et Terre nouvelle. On sait en outre que le bilan de l’état d’avancement des travaux affiche une réalisation matérielle du PCR est estimée à 72 %.