Dans le cadre des activités du programme de facilitation de l’accès à l’emploi, le directeur général de l’Office national de l’emploi (ONE), Hans Landry Ivala, a multiplié les échanges avec le secteur privé, notamment les fédérations sectorielles, afin de soutenir le projet de mise en place du « Club RH » au Gabon.

Le projet de création du « Club RH » vise à réunir les responsables des ressources humaines des entreprises partenaires afin de se partager les bonnes pratiques et, surtout, de lever les obstacles liés à l’accès à l’emploi, à travers des ateliers ou conférences permettant une coopération étroite entre l’ONE et le secteur privé.

Selon l’ONE, il est important de faire évoluer l’offre de service l’Office et d’arrimer le monde de la gestion des ressources humaines aux meilleurs standards. Ainsi donc, l’organisme national de l’emploi sera informé sur les perspectives du marché du travail et anticipera de son évolution afin d’adapter ses services aux besoins des entreprises.

« Notre activité principale, c’est l’intermédiation. Finalement, l’emploi ne se trouve pas à l’ONE. Ce dernier est un facilitateur. Et donc le Club RH, c’est rassembler les acteurs principaux des ressources humaines qui dans leurs missions sont en charge de recrutement et du développement du capital humain. Cela permettra de faire aussi jouer la transversalité », a expliqué le directeur général de l’ONE.