Le Ministre des Affaires Sociales et des Droits de la Femme, Prisca Nlend Koho, a participé par visioconférence à la 3ème Session Extraordinaire du Conseil Ministériel de l’Organisation pour le Développement de la Femme (ODF) à laquelle ont pris part les Ministres en charge des Droits de la Femme des pays membres de cette organisation.

A l'entame des assises, le Ministre Prisca Nlend Koho a adressé ses chaleureuses félicitations au Dr. Afnan Al-Shuaibi pour sa désignation au poste de Directrice Exécutive de l’ODF, organe actif et spécialisé de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI).

Le Gabon a ratifié plusieurs instruments internationaux de promotion des droits de la femme, dont la convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF), qui lui permettent de tout mettre en œuvre pour respecter ses engagements. Et rappel a été fait de la présentation par le Gabon, les 8 et 9 février 2022, du 7ème Rapport CEDEF dans lequel sont contenus des avancées significatives.

Dans la foulée, Prisca Nlend Koho a réaffirmé l’engagement du Gabon en matière de protection et de promotion des droits des femmes et de la lutte contre les violences faites aux femmes, en citant quelques acquis novateurs notamment la mise en place du numéro gratuit et anonyme permettant aux victimes de violences de dénoncer leurs auteurs et d’être orientées vers les services correspondants.

Le membre du gouvernement a aussi noté l’adoption de la loi n°006/2021 spécifique portant élimination des violences faites aux femmes au fin de la pénalisation des actes de violences, la mise en place des cliniques juridiques pour accompagner les femmes en général et les veuves en particulier dans les procédures administratives et juridiques.