La star gabonaise Sly’A met en scène sa maternité pour la deuxième fois dans le clip « Mes amours ». Et si l’on voit les retombées médiatiques et les multiples réactions sur les réseaux sociaux, il n’est pas risqué d’avancer que la chanteuse a réussi son pari et peut appréhender l’année qui commence avec sérénité.

« En bonne communicante, Sly’A avait promis à ses fans que son nouveau single serait de taille et elle n’avait pas menti puisque la grosse surprise cachée derrière cette annonce était l’heureux évènement qu’elle attendait. Son single Mes amours était en quelque sorte un baby-shower », a commenté RFI qui a programmé la chanteuse dans « l’Afro-Club clôture l’année 2021 » 

Un baby-shower, c’est un concept né aux Etats-Unis d’Amérique qui met en spectacle la future maman. Le show commence par une annonce savamment préparée de l’arrivée d’un bébé. Les fans ont donc été informés comme il se devait que Sly’A s’apprêtait à devenir maman pour la deuxième fois. 

Selon toujours RFI, l’événement est tombé à peine quelques semaines après sa collaboration avec Jey RspctMe sur le titre « Chacun » lancé le mois dernier. Sly’A a souhaité faire d’une pierre deux coups et passer la seconde avec le titre solo Mes amours dans lequel elle met en avant sa famille. 

Pour rappel, c’est avec son compagnon, Sir Sossa, le père de ses deux enfants, que la star gabonaise a réalisé son dernier morceau dans lequel leur première fille apparait. Une chanson considérée comme aux antipodes de leur précédente collaboration.