La société danoise Norden a entrepris les formalités administratives afin d’ouvrir un bureau de représentation au Gabon. Le spécialiste des opérations maritimes commerciales (fret sec, pétrolier…) compte avoir sa part du gâteau sur le marché disputé gabonais du transbordement. Il devrait aussi proposer des services d’affrètement. 

Selon un site d’information économique local généralement bien informé, c’est à la fin de l’année dernière que Norden a déposé les documents administratifs requis auprès des autorités gabonaises pour ouvrir une succursale dénommée « Norden Transhipment Services Gabon ». Cette dernière sera dirigée par Hennin Bibow Potland qui aura comme second Adam Murray Nielsen.

Les deux dirigeants de la structure en cours d’implantation à Libreville sont de nationalité danoise et auront comme mission de s’imposer sur le créneau très concurrentiel du transbordement. Selon les explications données, le service concerne l’expédition de marchandises ou de conteneurs vers une destination intermédiaire, à travers des navires de transport ou des camions.

La filiale gabonaise de Norden va jouer sur un terrain qui ne lui est pas étranger. Le principal port du Gabon, Owendo, piloté par Olam GSEZ, fait déjà partie des infrastructures desservies par les navires de sa maison mère, créée en 1971, qui est présente notamment au Danemark, à Singapour, en Chine, en Inde, aux États-Unis, en Australie et au Brésil. On sait par ailleurs que jusqu’ici, Abidjan est le principal port opéré par Norden qui y a ouvert un bureau en 2019.