L’animateur gabonais Patrick Nguema Ndong a tiré sa révérence à Libreville ce jeudi des suites d’une longue maladie. La nouvelle a plongé ses nombreux fans et auditeurs dans une grande tristesse, lui qui avait conquis au travers de ses célèbres émissions sur le mysticisme diffusées sur la radio panafricaine Africa n°1. 

« Une figure, grande voix de la radio panafricaine s’en est allée », a publié l’animateur Claudy Siar sur sa page Facebook. D’autres personnalités de premier plan du monde des médias et de la culture ont aussi tenu à rendre hommage à l’animateur disparu.

Né à Royat (France) en 1957, Patrick Nguema Ndong a bercé l’enfance et la jeunesse des dizaines de milliers d’Africains à travers son émission « L’aventure mystérieuse », un film radiophonique d’une originalité surprenante. Ce film sonore a été diffusé durant plus de 20 ans sur les ondes de la radio panafricaine qui était captée dans toutes les capitales de l’Afrique francophone, et à Paris. 

Il était écrit à la manière du monde fantastique de Marvel. L’aventure mystérieuse reproduisait des histoires où le mystérieux est le thème principal. Le sorcier Fifian Ribana, le général Mangani Mangwa ou le professeur Eubénézer Euthanazief sont souvent les principaux personnages dans la ville imaginaire de Bangos.

Interrogé sur le succès de ses émissions, Patrick Nguema Ndong avait toujours mis en avant l’idée de mettre l’Africain moderne en contact avec ses racines. Outre la radio, l’animateur avait publié aux Ndzé Editions, Rêves de serpent, un ouvrage basé sur l’émission spéciale qui animait tous les vendredis où il interprétait les rêves de ses auditeurs.