Développé dans l’objectif de mieux accompagner les créateurs d’emplois et d’activités, le projet “Opération créateurs d’emplois” lancé ce 11 décembre concerne les structures Juniors conseils, les coopératives agricoles et les clubs étudiants. Il est initié par le Centre national des œuvres universitaires (CNOU).

Cette initiative qui est prévue s’étaler sur 3 ans prévoit, pour cette 1ère édition, de sélectionner les projets en fonction des potentialités de création d’activités et d’emplois, de la pérennité de la structure créée, de son originalité et de son intérêt économique social et environnemental pour développer l’employabilité et stimuler l’esprit entrepreneurial chez le candidat.

Le directeur général du Centre national des oeuvres universitaires (CNOU), Jean Noël Eya Ndong, a indiqué compte tenu du caractère restreint du marché du travail et le nombre élevé d’étudiants en difficulté, ce type d’opération constitue l’une des pistes de solutions, afin d’d’engager le processus d’apprentissage d’autonomisation, critère de taille pour attaquer sereinement la vie professionnelle.

Des chefs d’entreprise ont ainsi été conviés pour partager leurs connaissances et expériences avec des futurs entrepreneurs, en vue de les accompagner et leur donner des chances accrues de réussite. Lors de son intervention, le président de la Fédération nationale des coopératives agricoles, Hakym Aliwa Koumba, a promis une implication forte de ses collègues afin de répondre au challenge lancé par le CNOU.

« Pour atteindre l’autosuffisance alimentaire, l’agriculture locale est la voie royale. Un esprit sain dans un corps passe par une alimentation saine », a-t-il aussi souligné. Un point de vue partagé par le numéro un président de la Fédération nationale des clubs des étudiants créateurs d’entreprises, Kenem Saydou, qui a précisé que l’entreprenariat jeune est devenu l’un des piliers du développement économique. Il a aussi été procédé pour l’occasion à la remise d’un don de kits informatiques pour accompagner ces différentes fédérations dans leurs activités.