Le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, est attendu à en France, plus précisément à Paris. Le Chef de l’Etat sera dans la capitale française pour prendre part avec plusieurs autres dirigeants africains, le 12 novembre prochain, à la célébration du 75ème anniversaire de l’Organisation des Nations-Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco).

Selon un communiqué de l’Unesco, plus de 20 chefs d’États et de gouvernements, et une cinquantaine de ministres sont attendus à Paris à l’occasion de la célébration de cet anniversaire. De son côté, le porte-parole de la présidence de la République, Jessye Ella Ekogha, a confirmé la présence du président Ali Bongo Ondimba qui, ces derniers temps, a un agenda diplomatique particulièrement chargé.

“Après le FII5 de Riyad, la COP26 à Glasgow et une visite de travail au Maroc, le président Ali Bongo Ondimba se rendra à Paris pour participer au 75ème anniversaire de l’Unesco. Pour le Gabon, l’éducation et la culture sont de puissants vecteurs de développement“, a indiqué le porte-parole de la présidence de la République sur ses supports de médias sociaux.

« Dans la Charte des Nations Unies, entrée en vigueur le 16 novembre 1945, l’article 57 prévoit la création d’une institution spécialisée dans les domaines de l’éducation et de la culture, qui sera appelée Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture », a rappelé l’Agence Gabonaise de Presse qui a relayé l’information. 

Du 1er au 16 novembre 1945, une Conférence pour la création de cette organisation s’était réunie à Londres et la Constitution de l’UNESCO est signée par 41 États. L’acte constitutif entrera en vigueur le 4 novembre 1946 après avoir été ratifié par 20 signataires. Depuis 2017, elle a pour directrice générale, la Française, Audrey Azoulay.