La filiale gabonaise du Groupe Nestlé a pris part à la journée « Akanda Beach Clean Up », consacrée au nettoyage et à l’assainissement de la plage. L’équipe emmenée par son directeur général, Abdoulaye Diongue, a nettoyé 1200 m de la zone balnéaire des Cocoteraies.

Une importante quantité de déchets plastiques et autres ordures a aussi été collectée par l’équipe de Nestlé Gabon et des autres participants lors de cette journée du 2 octobre qui s’est déroulée dans la commune d’Akanda, près de Libreville, et organisée par la plateforme environnementale et touristique de cette municipalité. 

Selon Abdoulaye Diongue, l’initiative s’inscrit dans le cadre l’engagement du groupe qui travaille à créer une « adhésion sans ménagement à la lutte contre la pollution par le plastique en vue de préserver l’environnement » et qui traduit dans les actes l’approche : « Un corps sain dans un esprit saint ». 

« Il est très important pour nous de répondre présent aux activités liées à la préservation de l’environnement. Nous avons été approchés par la destination Akanda pour cette opération de nettoyage de la plage », a aussi déclaré le DG de la filiale gabonaise du groupe agroalimentaire. Avant de rappeler que son équipe a déjà procédé, entre autres, à une opération de planting d’arbres au niveau des écoles lors de la journée internationale de l’environnement.

« C’est extrêmement important pour nous de léguer aux générations futures, un environnement sain. Ce qui passe donc par des actions comme celles-ci, de nettoyage, de sensibilisation des populations et d’assainissement pour un Gabon propre », a-t-il ajouté. A l’occasion de cette journée, la Commune d’Akanda a également vu la participation de Clean Africa et de Namé Recycling. 

A savoir par ailleurs que Nestlé s’est engagé au niveau global à rendre ses emballages recyclables ou réutilisables d’ici 2025 avec un accent particulier sur la lutte contre la pollution par les déchets plastiques. Un engagement qui s’insère dans celui pris solennellement par le groupe le 3 décembre 2020, qui vise à atteindre Zéro émissions nettes d’ici 2050.