Après des semaines de travaux, la Task Force Promotion des Investissements dirigée par le Directeur Général de l’ANPI-Gabon (Invest In Gabon), Ghislain Mboma, a remis symboliquement au Ministre Carmen Ndaot, le 5 octobre 2021, le projet de loi fixant cadre général de l’investissement en République Gabonaise communément appelé code des investissements.

Le dispositif comporte un rappel des principes généraux et des droits fondamentaux et un nombre d’innovations notamment la mise en place d’un cadre institutionnel, le développement harmonieux du territoire et l’agrément investisseur. Il s’inscrit ainsi dans un objectif de transparence et d’attractivité des investissements. La prochaine étape sera la transmission du projet de texte au Secrétariat Général du Gouvernement (SGG) pour son examen en Conseil des Ministres en vue de son adoption.

A noter que dans le cadre de sa politique de diversification économique et aussi sur la base des points stratégiques retenus dans la le plan d'accélération de la transformation (PAT) de l'économie gabonaise, il est noté que le pays doit améliorer significativement son attractivité pour mieux capter les investissements directs étrangers.

Rappelons également que c’est le le 16 avril dernier, en présence du secrétaire exécutif du Conseil national du Plan d’accélération de la transformation (PAT), Yves Sylvain Moussavou, de la représentante de la Banque mondiale au Gabon, Alice Ouédraogo, et des représentants de l’Union européenne (UE), que les travaux de la Task force sur la promotion des investissements axés sur la finalisation du projet du code des investissements ont été lancés à Libreville.

Outre l’élaboration du code des investissements, le plan d’actions 2?021 de la Task force prévoit la mise en œuvre de la stratégie d’investissement en substitution des importations sur les principales filiales importatrices (agriculture, matériaux de construction et gaz).