L'Ivoirien Gomez Agou a été nommé représentant résident du Fonds Monétaire International (FMI) au Gabon. Une étape de plus dans la carrière sans couac de cet économiste démographe connu pour sa technicité et surtout son sens des relations publiques. 

Diplômé de l’université américaine la Harvard, Gomez Agou a pris ses fonctions ce 21 septembre selon le média en ligne Sika Finance. Il aura pour mission de renforcer les relations entre la république du Gabon et l'institution financière. Rejoignant le FMI en mai 2007 en tant qu'économiste résident en Côte d'Ivoire après avoir passé une courte période au sein du cabinet du Premier ministre. Gomez Agou va rejoindre la Banque mondiale en 2013 pour occuper le poste de consultant.

Ancien de l'Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d'Economie Appliquée (ENSEA) d'Abidjan, il a obtenu en 2014 son Master en administration publique et développement international de la Harvard. Il va devenir la même année chargé des prévisions et suivi du secteur réel ainsi que la mise en œuvre des programmes économiques de l'institution financière pour la Tunisie. 

Quatre ans plus tard, en 2018, le fraichement nommé représentant résident du FMI au Gabon intègrera le bureau du Ghana du département Afrique du FMI, où en tant qu'économiste fiscaliste il est chargé du suivi de la politique budgétaire du pays. 

Fort de ce parcours impressionnant qui comprend aussi un passage en tant que research assistant à la célèbre Harvard Business School, Gomez Agou est titulaire d'un doctorat en philosophie et d'un PhD dans les domaines de l'Economie, de la démographie et de la transformation structurelle de l'université Panthéon-Sorbonne de Paris.