Selon les informations du média Le Nouveau Gabon, un récent rapport du FMI sur le Gabon, précise que les autorités du pays doivent achever la liquidation de trois banques publiques d’ici la mi-2022. 

« Les autorités sont déterminées à suivre l'évolution de la solvabilité bancaire et de la liquidité du secteur financier et à soutenir les efforts de la Commission bancaire des Etats de l’Afrique centrale ‘Cobac) pour renforcer la solidité et la conformité réglementaire du secteur bancaire. Ils actualiseront la stratégie de réduction des prêts en souffrance en 2021, notamment en renforçant davantage les capacités judiciaires, et achèveront la liquidation des trois banques publiques d'ici la mi-2022 », indique le rapport du FMI.

Les trois banques publiques en liquidation ne sont pas nommées. Mais l’on sait que le Gabon a lancé en mai dernier, l’audit des créances de Gabon Poste et de Poste Bank pour la période 2014-2016. Pour comprendre cette opération, il faut noter que Gabon Poste a formulé une demande d’agrément auprès de la Cobac depuis deux ans. 

Cet agrément, selon les responsables de l’établissement, permettra à la Poste de pratiquer des activités bancaires. Mais cela est conditionné par la fin de la liquidation de la Poste Bank placé sous administration provisoire depuis le 10 novembre 2015. Les créanciers réclament plus de 65 milliards de FCFA à ces deux établissements.

Il y a également la Banque gabonaise de développement (BGD), actionnaire principal de la bourse avec 32,15% de participation, qui a annoncé, le 8 octobre 2020, sa décision de vendre ses parts à la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC). Et pour cause, elle est actuellement en liquidation judiciaire.