Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba s’est entretenu ce vendredi au Palais Rénovation, avec le Dr. Savina Ammassari, nouvelle Coordinatrice Résidente des Nations Unies au Gabon, qu’accompagnait Oulimata Sarr, Directrice Régionale de l’ONU Femmes pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre. La diplomate onusienne est venue se présenter au Chef de l’État gabonais après avoir conformément à la pratique, remis ses Lettres de Cabinet au Ministre des Affaires Étrangères.

Au cours de son entretien, l’intéressée a adressé ses félicitations au Chef de l’État pour la récente élection du Gabon en qualité de membre non Permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies et pour l’engagement du Gabon en matière de préservation de l’environnement et de promotion de l’égalité des genres.

Elle s’est dite prête à accompagner notre pays dans les stratégies nationales mises en œuvre pour la satisfaction des besoins des populations, notamment le programme citoyenneté et d’égalité sociale ; celui de l’économie verte et rose ; le programme en vue du soutien du Gabon à la riposte contre la COVID-19 entre autres dossiers. À noter également, que Madame Ammassari a informé le Président de la République, en sa qualité de Coordinatrice Résidente, qu’elle est désormais en charge de l’ensemble des Agences des Nations Unies au Gabon.

Oulimata Sarr, a pour sa part, évoqué avec le Président de la République, le projet d’ouverture au Gabon d’un bureau de l’ONU Femmes, entité des Nations Unies chargée de l’autonomisation des femmes, ainsi que le projet ‘’Gabon égalité’’. Elle a décliné les missions phares de l’ONU femmes, à savoir l’autonomisation économique des femmes ; le programme leadership et participation politique des femmes ; le programme de lutte contre les violences faites aux femmes.

La Responsable de l’organisation susmentionnée a salué les avancées significatives du Gabon en la matière. Elle a en outre félicité la Première Dame, Sylvia Bongo Ondimba, pour son engagement et son implication à travers sa Fondation qui œuvre pour la cause féminine et celle des populations vulnérables. Il convient de noter que dans le cadre de sa mission au Gabon, madame Sarr a eu une rencontre avec la Première Dame du Gabon et  a visité la Fondation qui porte son nom et la maison d’Alice, destinée à la lutte contre les cancers féminins.