Le Conseil des Ministres s’est tenu à Libreville  ce mercredi 11 août 2021, à partir de 10 heures,  par visioconférence, sous la présidence du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba.

A l’ouverture des travaux, s’adressant aux membres  du Gouvernement, le Président de la République a fermement instruit le Gouvernement  à plus de célérité dans la mise en œuvre des  politiques publiques et des projets rattachés à leurs  départements Ministériels respectifs. Pour Ali Bongo Ondimba, les attentes des  populations gabonaises sont « de plus en plus fortes et  légitimes.  Aussi, des solutions rapides et effectives doivent être apportées dans les meilleurs délais pour  répondre à leurs préoccupations ».

Sur un tout autre plan, le Conseil des Ministres s’est  félicité de la participation du Président de la  République à la 19ème Session  Ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de  Gouvernement de la Communauté Economique des  États d’Afrique Centrale (CEEAC) dont les  Travaux se sont tenus le vendredi 30 juillet 2021,  par visioconférence. Ladite Session a vu la participation de  l’ensemble des Etats représentés au plus haut niveau  ainsi que la présence du Président de la Commission  de la CEEAC. 

Au cours de ces assises, plusieurs sujets ont été  abordés, parmi lesquels  la situation politique et sécuritaire en  République Centrafricaine, dans les régions du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et de l’Extrême Nord du Cameroun, dans la partie orientale de  la RDC ainsi que les actions des bandes armées  dans le Bassin du Lac Tchad et les menaces  terroristes au Sahel ; l’impact négatif de la pandémie sur les économies des États membres et ses  conséquences sur les conditions sociales des  populations ; les mesures d’accompagnement au processus  de transition en cours au Tchad à la suite du  décès brutal du Maréchal Idriss Deby Itno. 

Au regard des situations sécuritaires  préoccupantes, la Conférence a instruit la  Commission d’engager la convocation d’une  Session Extraordinaire du Comité Technique  Spécialisé sur la Défense, la Sureté et la  Sécurité du COPAX. Aussi, la Conférence a-t-elle adopté dix-sept décisions permettant l’accélération du  processus de mise en œuvre de l’intégration  régionale en Afrique Centrale et les mesures  garantissant l’effectivité du plan stratégique  indicatif à moyen terme 2021-2025 pour une  atteinte des objectifs de la Communauté.

Le Conseil des Ministres a aussi adopté plusieurs projets de décret à l’instar de celui portant  création, attributions, organisation et  fonctionnement du Comité de Coordination des  Politiques Nationales de lutte contre le  blanchiment des capitaux, le financement du terrorisme et la prolifération des armes de  destruction massive.  Notons également le projet de décret fixant les modalités de mise en  œuvre des objectifs du contenu local dans le  secteur des hydrocarbures. 

Pour les mesures individuelles, notons  la nomination d’Elvis Ossidji en tant que Directeur Général de la Société Equatoriale des Mines  (SEM) et l’intégration de Paul-Emmanuel Cédric Ivala dans le collège des Conseillers du Président de la République. On sait en outre que les autorités gabonaises ont marqué leur accord à la demande d’agrément d’Alexis Lamek, en qualité d’Ambassadeur  Extraordinaire et Plénipotentiaire, Haut  Représentant de la République Française près la  République Gabonaise, avec résidence à  Libreville.