Selon la plateforme d’information LSI Africa, le festival international agroculturel, baptisé la "Renaissance des Etoiles", s'est ouvert lundi à Libreville, la capitale gabonaise. 

L’événement est organisé par le gouvernement gabonais, en partenariat avec l'UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture).

Rendez-vous culturel impliquant plusieurs nations du continent, la "Renaissance des Etoiles"voit la participation d'artistes venus de plusieurs pays dont, le Bénin, le Canada, la Côte d'Ivoire et se déroulera dans les villes de Libreville, Akanda et de Ntoum.

Cet événement est une initiative de l'association culturelle et artistique Slam Action et du duo de poésie Tic-Tac Slam. Le but principal est de pouvoir reconnecter l'humanité avec elle-même en répondant de manière concrète aux problématiques de bien-être et de développement durable.

Pour clôturer ce festival, le dernier spectacle se tiendra le 26 juin prochain. Cette représentation aura la particularité de plonger le public en immersion dans la Forêt légendaire des abeilles, riche en son et en lumière.

Organisé sous le thème «le rôle et l’importance de la Femme pour le bien-être de la communauté», le festival s’articuler en trois axes : «La Commémoration de nos déportés» à travers le week-end agroculturel ; «À l’école du Caméléon» avec plusieurs ateliers artistiques et «la Renaissance des Étoiles (le réveil des géants)». Selon l’artiste Khery Seshet3w, il s’agit d’un festival international qui met en avant l’agriculture tout en promouvant la culture.