Diane Confurius née Ngorouma Abieri, jeune ingénieure gabonaise originaire de Franceville, s’est spécialisée dans les données (data). 
 
C’est à l’âge de 16 ans que Diane Confurius quitte le Lycée Léon Mba de Libreville pour rejoindre la France (Toulouse) et intègre la filière D (option agronomie). Elle décrochera son baccalauréat au lycée de Toulouse-Auzeville avant de s’envoler pour la Guadeloupe où elle obtiendra une BTS agronomique avant de retourner dans l’hexagone pour entrer en classe préparatoire. 
 
En 1996, elle réussit le concours national français d’entrée en Ecole d’ingénieurs en agronomie pour ensuite intégrer VET Agro Sup à Clermont-Ferrand.  Trois ans plus tard, elle devient ingénieure et choisit d’aller s’installer aux Pays-Bas où elle va découvrir le monde du data. 
 
A la Haye, sa ville d’adoption depuis le début des années 2000, Diane Confurius s’inscrit à la British School of the Netherlands pour décrocher un CAE (Cambridge Advanced English) tout en suivant des cours de néerlandais dans une école nationale. Elle intégrera ensuite le Bureau des Statistiques Néerlandais pour y travailler en tant que chercheur en statistiques. Sa mission quotidienne consiste à analyser une masse de jeux de données. 
 
En fin 2016, en expatriation au Gabon avec son époux, elle est recrutée chez Total Gabon avant de mettre sur pied, un plus tard, Confurius Big Data. Comme son appellation l’indique suffisamment, la jeune entreprise de Diane Confurius est spécialisée en Data Science. Diane est convainque que les institutions publiques et le secteur privé local peuvent tirer profit de leurs banques de données, par la mise en place de projets en Data Science, un secteur en pleine expansion.
 
Sur le site visezlalune.net, qui a réalisé dernièrement un portrait de la cheffe d’entreprise, Diane explique que « traiter les flux de données collectés, les structurer, en tirer des informations pertinentes afin d’aider à la prise de décision, c’est la mission de Confurius Big Data ». Avant de soutenir que la force de son entreprise réside dans « la méthode d’approche explorative et itérative, basée sur la valorisation du potentiel existant ».

Actuellement, elle travaille sur un projet avec le Bureau National des Statistiques Néerlandais (CBS). Confurius Big Data analyse leurs bases de données et traitent des banques de données concernant la population néerlandaise : chômage, éducation, immigration, registration, impôts, banque de données sociales telles que naissances,  statut marital… Grâce à des algorithmes, les diverses sources de données sont reliées et analysées.