Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a reçu ce samedi 13 août à Libreville, son homologue tchadien, le Général Mahamat Idriss Deby Itno, pour une visite de travail et d’amitié.

La veille de cette rencontre, il a été indiqué que « la visite du président tchadien en terre gabonaise, la toute première depuis qu’il dirige son pays, s’inscrit dans le cadre des consultations régulières et amicales que Son Excellence Ali Bongo Ondimba, président de la République, chef de l’Etat, entretient avec l’ensemble de ses homologues ».

Selon le communiqué de la Présidence de la République gabonaise suite à cette rencontre au sommet, le chef de l’Etat tchadien et le président gabonais ont échangé sur les questions bilatérales et d’intérêt commun, notamment dans les domaines du commerce, du transport et de l’élevage. Notons que le Gabon et le Tchad sont tous des Etats membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac), l’organisation qui a pris le relais de l'Union douanière et économique de l'Afrique centrale.

Au centre des entretiens des deux personnalités ont également figuré les questions de paix, de sécurité et de stabilité dans la sous-région. Ali Bongo Ondimba et le Général Mahamat Idriss Déby Itno qui se sont réjouis de l’excellence des relations d’amitié et de fraternité qui unissent leurs deux pays. Ils ont, en outre, exprimé leur volonté commune d’instaurer des consultations diplomatiques multisectorielles, en vue de hisser à un niveau supérieur la coopération bilatérale existant entre le Gabon et le Tchad.

Pour rappel, la visite du numéro un tchadien au Gabon est intervenu après la signature de l’accord de Doha (Qatar) entre les politico-militaires devant mettre définitivement terme à la guerre au Tchad, au bout de cinq mois de négociations. « Un accord avec une quarantaine de groupes rebelles destiné à lancer un dialogue national, le 20 août 2022, à N’Djamena », a aussi précisé la partie gabonaise dans un communiqué.