Le projet baptisé « Samba’a Gabon » a remporté la 2e édition du New Explorer Challenge (NEC) le 18 mars à Paris. C’était au cours du Salon mondial du tourisme (SMT). Mis en orbite par le Gabonais Chris-Warren Vouma et Marine Francillette, deux étudiants à l’Institut de recherches et d’études supérieures du tourisme de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, c’est un projet de voyage pour une immersion dans le Gabon profond.

« Samba’a Gabon », selon ses promoteurs, propose une expérience immersive de 15 jours au sein des communautés locales gabonaises. En se déplaçant au moyen de mobilité douce, les visiteurs découvrent la destination à travers les sentiers battus et rencontrent des populations vivant dans les territoires reculés. 

D’après Chris-Warren Vouma, qui a été interviewé par lechotouristique.com suite à cette victoire à ce concours, l’objectif de l’entreprise  est de « créer des synergies de partage entre visiteurs et visités pour permettre aux participants à cette aventure d’en faire un gage de responsabilité et d’impact positif ». Bref, il s’agit d’allier découverte, rencontres authentiques et tourisme responsable.

En gagnant la 2e édition du Concours New Explorer Challenge (NEC), les porteurs de ce projet ont droit à un voyage de repérage organisé par Terres d’Aventure, partenaire du NEC, dans le but d’étudier la faisabilité de leur projet sur place. Ce qui va permettre au produit d’être mis au point et de gagner en visibilité sur un marché touristique très concurrentiel et qui souffre encore des impacts de la crise sanitaire.

Et les étapes de leur séjour au sein des communautés gabonaises seront publiées progressivement sur des supports de premier plan. A savoir que le New Explorer Challenge est un concours organisé dans le but d’inciter les jeunes professionnels du tourisme à concevoir et proposer des offres et concepts de voyage innovants et responsables.