La Ministre de la Fonction publique, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Travail, Madeleine Berre, à l’occasion d’une conférence de presse tenue ce jeudi, a donné des éclairages sur l’avancée des travaux de mise en œuvre du plan de régularisation des situations administratives des agents de l’État, ces deux dernières années (2019-2021).

La nouvelle méthodologie de régularisation des situations administratives a été définie par le gouvernement dès le début de l’année 2019. Depuis, plusieurs agents ont vu leur situation administrative régularisée. Notamment dans l’Éducation Nationale  (1933 agents), la Santé (317 agents), l’Enseignement Supérieur (173), la Sécurité pénitentiaire (1575). Soit 3988 situations administratives régularisées.

Et devant les membres de la presse, la Ministre de la Fonction publique, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Travail a déclaré que ce seront 9687 situations administratives des agents qui vont être régularisées prochainement. Soit, 3207 situations de reclassement, et 6480 situations de recrutement (3285 diplômés d’écoles et 3195 pré-salariés).

Avec 7487 régularisés, le taux d’exécution est de 77%. Avec 2959 dossiers de reclassement traités, le taux est de 92%. Et avec 4528 dossiers de recrutement traités, le taux est de 70%. Concernant la 29ème Promotion de l’EPCA, sur les 669 dossiers transmis aux différents ministères, 282 agents ont été mis en solde en 2021 et actuellement 387 fiches de dossiers sont en cours de traitement pour l’année 2022. 

Le gouvernement a aussi recruté 8426 agents. 2959 autres ont pu bénéficier d’un reclassement au cours de l’année 2021, soit un total de 11 475 situations administratives régularisées à la fin de l’année écoulée, ce depuis la mise en place la nouvelle méthodologie de régularisation des situations administratives en 2019.