Le directeur général de la Banque Arabe de développement en Afrique (BADEA), Dr Sidi Ould Tah, a été reçu en audience le jeudi 16 septembre par le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda. La BADEA a exprimé à cette occasion son souhait d’accompagner le gouvernement gabonais dans la réalisation du Plan d’accélération de la transformation (PAT).

Le programme d’accélération de la transformation (PAT), la stratégie 2030 de Banque Arabe de Développement en Afrique (BADEA), la résilience et la riposte du Gabon face à la Covid-19, ont constitué la trame des échanges entre le Chef du gouvernement, Rose Christiane Ossouka Raponda et le directeur général de la BADEA, Dr Sidi Ould Tah. Et selon l’Agence Gabonaise de Presse (AGP), la BADEA a félicité les efforts du Gabon dans la lutte contre le coronavirus.

«Le programme d’accélération de la transformation de l’économie gabonaise me semble complet. Il couvre tous les aspects économiques et sociaux du pays, de même que sa transformation structurelle de manière accélérée. Et la stratégie 2030 de la BADEA s’articule autour de quatre axes qui cadrent parfaitement avec ce programme», a-t-il indiqué.

Soulignant par ailleurs que «la Banque Arabe de Développement en Afrique est disponible à accompagner le Gabon, elle s’engage à apporter les ressources nécessaires et mobiliser d’autres fonds arabes à nos côtés, pour le financement du PAT et le programme du Fonds monétaire international (FMI)».

Pour rappel, la BADEA est spécialisée dans le financement des partenariats public-privés, des entreprises privées et du commerce. Cette institution financière fait également des interventions dans le domaine des prêts souverains, destinés à appuyer des programmes des Gouvernements ou des dons non remboursables pour le renforcement des capacités.