COFINA, la structure spécialisée en mésofinance, et l’ANPI-Gabon poursuivent la matérialisation de leur partenariat. Ils  ont visité dernièrement la coopérative agricole de Bolokoboue. Cette descente sur le terrain constitue la dernière étape du processus d’accès aux financements des entreprises, avant le passage en comité de crédit. Explication a été donnée que son intérêt réside dans la nécessité de confronter les données fournies par la PME aux éléments existants.

L’ANPI-Gabon s’est engagée, avec son partenaire financier Cofina, à accompagner les PME dans leur recherche de financement pour le développement de leurs projets. L’accompagnement financier de Cofina facilitera l'opérationnalisation des projets agricoles pour l'aspiration de notre pays à l'atteinte de sa souveraineté alimentaire.

Pour rappel, c’est en août 2020 que COFINA et l’ANPI-Gabon ont formalisé leur partenariat à travers la signature d’une convention. Ce partenariat, selon les responsables, permettra d'apporter un appui technique et financier aux PME gabonaises. Les deux entités se sont ainsi engagées à accompagner les entreprises à fort potentiel et à la rentabilité avérée dans leurs 3 premières années de vie. Ces PME pourront bénéficier de formation spécialisée et de financements.

À cet effet, l’entreprise de mésofinance qui a reçu à Libreville récemment Maréma Bao Kone, la Directrice Générale Adjointe du groupe, a octroyé une enveloppe budgétaire de 500 millions de FCFA. L’ANPI-Gabon dans le respect de ses missions, se chargera de l’encadrement des PME tout au long du processus d’attribution.

Lors de la signature de la convention, le staff dirigeant de l’ANPI-Gabon et  Yvan N’Na Mboma, Directeur Général de COFINA-GABON S.A, se sont félicités de cette collaboration inédite qui « participe à améliorer la compétitivité des PME et accentue le développement institutionnel d’appui au secteur privé ».