L’ANPI-Gabon, dont l’équipe a été conduite par son directeur général, Ghislain Moandza Mboma, a activement pris part  au  Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF) cette semaine. Une opportunité pour l’agence de faire connaitre les potentialités d’investissement du Gabon et de nouer des partenariats salutaires.

A l’occasion de cet événement international, la délégation gabonaise a, entre autres, signé un MOU avec le Conseil d'Affaires Russie-Afrique pour promouvoir le cadre des affaires et investissements entre les milieux d'affaires russes et gabonais. Une autre convention a été signé entre  la Confédération Patronale Gabonaise, l’ANPI et The Roscongress Foundation dont l'objectif est la mise en place d'une plate-forme de rapprochement des associations d'employeur Russes et la CPG ainsi que la mise en place du conseil d'affaires Russie-Gabon. 

Le Forum économique international de Saint-Pétersbourg se positionne comme le principal concurrent du Forum de Davos. Depuis quelques années, le Forum est parvenu à s’imposer comme une plateforme d’échanges pour les affaires de premier plan, permettant aux décideurs de traiter des questions économiques majeures et aux acteurs financiers de nouer des partenariats.

Pour cette édition, le Forum s’est déroulé du 2 au 5 juin 2021. Le programme  a été, comme auparavant, axé sur les questions économiques et le développement technologique. Mais surtout aussi les investissements. Raison pour laquelle des délégations africaines ont tenu à participer activement à cet évènement à l’instar  de l’Egypte, de la Centrafrique, du Rwanda, de la RDC, de la Guinée et du Gabon. Ce dernier a cette fois décidé d’y mener une véritable offensive.

Selon Africa Newsroom, Libreville a envoyé une forte délégation à Saint-Pétersbourg, avec à sa tête le ministre des Affaires Etrangères Pacôme Moubelet Boubeya. Ce dernier est  accompagné notamment de la ministre de la Promotion des Investissements, Carmen Ndaot, et  le ministre du Commerce, des Petites et moyennes entreprises et de l’Industrie, Hugues Mbadinga Madiya. Ils ont pris part, avec l’ANPI-Gabon, à la table ronde sur la coopération Russie-Afrique de ce 3 juin et programment des rencontres avec des décideurs économiques de haut niveau. Selon un haut responsable au sein de la présidence gabonaise, il s’agit surtout pour la délégation de promouvoir les projets et investissements prioritaires du Plan d’accélération de transformation (PAT) 2021-2023.