Après avoir remis le document qui sanctionne l’audit de l’eau et de l’électricité au Gabon au Président de la République, Ali Bongo Ondimba, Henri Proglio, Président d’honneur d’Electricité de France (EDF) a présenté au Premier Ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, les grandes lignes dudit document.

« Le Président m’ayant honoré de sa confiance en me demandant de piloter cet état des lieux de l’eau et de l’électricité, je l’ai fait dans les temps qui étaient impartis », a déclaré Henri Proglio. Le service de communication de la Primature a rapporté pour sa part que « l’échange bref avec Rose Christiane Ossouka Raponda a suffi pour que les deux personnalités s’accordent sur l’idée d’un projet commun de matérialisation de plusieurs axes contenus dans le rapport ».

Selon toujours la Primature, cet audit se traduit par certaines recommandations d’actions à mener conjointement avec le gouvernement d’ici quelques mois « afin que la qualité des services s’améliore de manière significative et perceptible. »

Le mois dernier, le magazine économique français Challenges a écrit qu’Henri Proglio peut afficher sa satisfaction après l’officialisation, fin 2020, d’un contrat de conseil pour relancer les secteurs eau et électricité au Gabon. Une mission directement confiée par le président Ali Bongo Ondimba et personnellement suivie par le Coordinateurs des Affaires Présidentielles, Noureddin Bongo Valentin.
 
Aujourd’hui consultant international à la tête de sa société HP Consulting, Henri Proglio a finalisé les dernières modalités, le 25 janvier dernier, lors d’un entretien au Palais du bord de mer qui a été suivi d’un dîner avec le couple présidentiel à la résidence de la Sablière. Le périmètre de la mission, selon toujours Challenges, porte sur une remise à plat de la politique gouvernementale ainsi qu’un audit global des deux filières depuis le départ de Veolia en 2018.