Libreville, le 27 janvier 2021 – Le dialogue politique entre le Gabon et l’Union européenne s’est tenu le mercredi 27 janvier à Libreville sous la co-présidence de Mme Rose Christiane OSSOUKA RAPONDA, Premier Ministre, Chef du Gouvernement, et de Mme ROSARIO BENTO PAIS, Ambassadrice de l’Union européenne, en présence de plusieurs membres du Gouvernement :
 
  • M. Lambert Noël MATHA, Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur ;
  • M. Edgar Anicet MBOUMBOU MIYAKOU, Ministre d’Etat, Ministre de la Communication et de l’Economie Numérique ;
  • M. Pacôme MOUBELET BOUBEYA, Ministre des Affaires étrangères ;
  • M. Michael MOUSSA ADAMO, Ministre de la Défense Nationale ;
  • M. Francis NKEA NDZIGUE, Ministre de la Promotion de la Bonne gouvernance ;
  • Mme Madeleine BERRE, Ministre de l’Emploi, de la Fonction Publique, du Travail et de la Formation Professionnelle, Porte-parole du Gouvernement ;
  • M. Biendi MAGANGA MOUSSAVOU, Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Pêche et de l’Alimentation ;
  • Mme Erlyne Antonella NDEMBET Epse DAMAS, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux et Chargée des Droits de l’Homme ; 
  • Pr. Lee WHITE, Ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, Chargé du Plan Climat et du Plan d’Affectation des Terres ;
  • M. Sosthène OSSOUNGOU NDIBANGOYE, Ministre du Budget et des Comptes Publics ;
  • Mme Nicole Janine Lydie ROBOTY Epse MBOU, Ministre de l’Economie et de la relance;
  • M. Guy Patrick OBIANG NDONG, Ministre de la Santé ;
  • Mme Prisca KOHO Epse NLEND, Ministre des Affaires sociales et des Droits des Femmes ; 
  • M. Hugues MBADINGA MADIYA, Ministre du Commerce ;
  • Mme Carmen NDAOT, Ministre de la Promotion des investissements, des Partenariats Public-Privés, chargé de l’Amélioration de l’Environnement des Affaires ; 
  • M. Brice PAILLAT, Ministre des Transports ;
  • Mme Yolande NYONDA, Ministre déléguée auprès du Ministre des Affaires Etrangères.
 
 
Mme BENTO PAIS était accompagnée des Ambassadeurs et Chargés d’affaires des pays membres de l’Union européenne :
 
  • M. Fernando ALONSO NAVARIDAS, Ambassadeur d’Espagne ;
  • M. Philippe AUTIE, Ambassadeur de France ;
  • M. Sandra VITALE, Chargée d’Affaires a.i, Ambassade d’Italie ;
  • M. Friedhelm FISCHER, Chargé d’Affaires a.i, Ambassade d'Allemagne ;
  • M. Jean-Jacques FORTE, Conseiller politique de la Délégation de l’Union européenne.
  • M. Frédéric LEPEZ, Premier Conseiller, Ambassade de France.
 

Approfondir les relations

 
Les deux parties se sont retrouvées le 27 janvier 2021, avec du côté gabonais une forte participation du Gouvernement, pour une nouvelle session du Dialogue Politique entre le Gabon et l’Union Européenne. Le Dialogue politique, prévu par l’Accord de Cotonou, fixe le cadre des relations entre l’Union européenne et les pays d’Afrique-Caraïbes-Pacifique. Il consiste en un échange de vues entre partenaires de rang égal. Il permet de renforcer la communication et d’approfondir les relations entre partenaires. 
 
Les discussions qualifiées de constructives ont permis d’aborder les sujets politiques, relatifs à la relation bilatérale et aux questions régionales et multilatérales. Les sujets concernant les Droits de l’Homme ont également été discutés, plus encore dans le contexte de l’élection récente du Gabon au Conseil des Droits de l’Homme, ainsi que la justice et la bonne gouvernance, notamment la lutte contre la corruption qui constitue un obstacle majeur au développement. Les échanges ont permis également de passer en revue la situation économique et sociale du Gabon, et d’évoquer la coopération entre l’Union européenne et le Gabon, l’UE finalisant actuellement sa programmation pour la période 2021-2027.
 

Accord post-Cotonou

 
L’UE et le Gabon qui partagent d’importantes priorités, en particulier le climat et la protection de la biodiversité, sont décidés à travailler ensemble et l’UE a fait part de sa disponibilité à accompagner le Gabon dans ses efforts pour aller de l’avant sur les différents sujets.
 
Les perspectives de l’accord post-Cotonou, qui entrera en vigueur au plus tard le 1er décembre 2021, ont été discutées, de même que la mise en place de la ZLECAf, qui a vocation à être un enjeu important dans les discussions entre l’Union européenne et les autorités gabonaises.
 
Le programme Gabon vert et l’effort pour contenir le changement climatique sont un enjeu majeur de la relation UE/Gabon et de leur coopération. L’UE a souligné l’action ambitieuse du Gabon sur le climat et son rôle de leader, notamment en Afrique. Le partenariat UE-Gabon est donc naturel dans ce domaine, où la vision et les intérêts des deux parties sont alignés. La coopération de l’UE avec le Gabon donne à ce secteur une forte priorité, tant par le biais de la coopération bilatérale que régionale.
 

Sécurité et Covid-19

 
Concernant les questions de sécurité terrestre et maritime, un bilan a été fait de la coopération passée et future avec l’UE et ses Etats membres, une coopération opérant en grande partie au niveau régional et visant à aider les pays du Golfe de Guinée à répondre aux défis, en particulier celui de la piraterie maritime.
 
Les moyens à mettre en œuvre pour améliorer le climat des affaires et favoriser les investissements au Gabon. A l’occasion des échanges sur la situation économique et sociale au Gabon, fortement altérée par la crise liée à la pandémie de la Covid19, l’Union européenne a réaffirmé sa disponibilité à soutenir le Gabon pour la sortie de crise, notamment dans une stratégie de relance verte et durable.
 
Les deux parties ont conclu les travaux après avoir épuisé l’ensemble des points inscrits à l’ordre du jour et sont convenus de se retrouver pour le prochain exercice du dialogue politique en 2022. Dans l’intervalle, le Dialogue entre les deux parties sera permanent dans l’ensemble des secteurs et à différents niveaux.
 

La représentation européenne au Gabon

 
La Délégation de l'Union Européenne en République Gabonaise, pour la République Démocratique de São Tomé-et-Príncipe, et pour la CEEAC est basée à Libreville depuis 1992. Elle représente officiellement l'Union européenne. La Délégation de l'UE est une mission diplomatique à part entière relevant de la convention de Vienne. La Cheffe de Délégation est accréditée par le Président de l'Union européenne auprès des chefs d’Etat des deux pays.
 
La Délégation, actuellement dirigée par l’Ambassadrice Rosario BENTO PAIS, en remplacement de M. Helmut KULITZ, assure la Présidence de l’Union européenne au Gabon et travaille en étroite collaboration avec les Etats membres de l’UE qui y sont accrédités (Allemagne, Espagne, France et Italie). Elle collabore également avec les missions présentes à São Tomé-et- Príncipe (France et Portugal).
 
La Cheffe de Délégation est le trait d’union local entre la Commission et les autorités nationales. Travaillant en étroite collaboration avec l’ordonnateur national, elle définit la stratégie et les politiques sectorielles et prépare, instruit et évalue les programmes et les projets du FED.
 
La Délégation est divisée en plusieurs sections chargées des domaines de l’économie, des infrastructures et de l’environnement. Le Délégation dispose également d’une section politique et information. Bien qu'elle ait le statut d'une mission diplomatique, la Délégation ne traite pas des tâches à caractère consulaire (c'est-à-dire émettant des visas ou fournissant des informations générales ou des informations à caractère touristique, qui sont traitées par les Ambassades des Etats membres de l'UE) mais fonctionne comme canal officiel pour des relations bilatérales politiques, de développement, économiques, commerciales entre l’UE et les pays pour lesquels elle est accréditée.